Brève de taverne 123

Taverne

Ambrosius voit un pirate  très amoché (bras en moins, jambe de bois, bandeau sur l’œil …) entrer dans la taverne. Très impressionné, il lui demande :
– Comment avez-vous perdu votre jambe ?
– Ça, c’est un requin immense qui me l’a arrachée.
– Oh … Et votre crochet ?
– Un barbare m’a tranché la main dans un combat
– Ah… Et votre œil ?
– Ça c’est un crachat.
– Un crachat vous a crevé l’œil ?
– Non, mais un prisonnier m’a craché dans l’œil et j’étais pas encore habitué au crochet…

 

 

 

Une autre ?

La fin d’une belle aventure

l'ivre-book the end

 

C’était en 2012, je bidouillais les aventures de mon guerrier fétiche sur mon blog lorsque j’ai reçu un message. Quelqu’un montait une maison d’édition numérique et il était intéressé par Zordar. J’étais à la fois surpris, heureux, dubitatif, fou de joie,abasourdi et finalement, je fis le grand saut.

Ce quelqu’un c’est Lilian, mon éditeur qui a créé les éditions L’ivre-Book et qui à permis a de nombreux lecteur de découvrir le monde d’Aquilonia . Je n’était pas le seul car nous partîmes à cinq et bientôt nous fumes des dizaines en arrivant au port.

L’ivre-Book fut une formidable aventure, une expérience unique qui m’a permis de sillonner la France, de rencontrer des auteurs géniaux, des lecteurs sympas et de me faire de nombreux copains. Lilian le taiseux, le malicieux est toujours bienveillant et passionné. Il est aussi un des créateurs du fabuleux salon des Aventuriales.

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce que notre boss préféré est dans le dur. Un gros problème de santé l’empêche de s’occuper de sa maison d’édition. En conséquence, L’ivre-Book ferme ses portes. Zordar est donc orphelin de son second papa dont j’espère de tout cœur, tout comme sa famille, qu’il va récupérer au plus vite. La santé avant tout.

Que va-t-il se passer cette année ? Que faire ?

Pour le moment, je suis encore sous le choc mais, comme tout breton, j’ai la tête dure !

Comme on dit en Bretagne : « Horizon pas net, reste à la buvette ! »