Brève de taverne spéciale Halloween

Taverne

Ce soir là à la taverne Au piment des squelettes, Ambrosius est inspiré. Il repose sa bière et dit à son voisin de comptoir :

– Est ce que tu sais qu’un mort-vivant est un oxymore alors qu’un occis mort est un pléonasme ?

 

 

 

 

 

 

Publicités

Les Jardins de la Lune – Steven Erikson

Les jardins de la lune

Aborder un livre que l’on dit culte est toujours impressionnant et déroutant. C’est comme visiter un appartement de 300 m2 avenue Foch, il faut mettre des patins. On se dit que l’on va passer un grand moment et puis on réalise que ce n’est que le premier tome d’une décalogie !

J’ai eu l’impression que l’on avait ouvert une porte devant moi et qu’on m’avait poussé dans un monde inconnu sans m’expliquer ou j’allais. C’est le parti pris de Stephen Erikson . Il veut éviter les longues pages de contexte alors il distille les infos au compte goutte. Du coup, au début, le lecteur débarque en pleine guerre avec une tapée de personnages et il faut se raccrocher aux branches.

C’est la fantasy épique, de part l’ampleur de l’œuvre mais aussi des pouvoirs immenses mis en jeu. Pas d’économie de magie. Même les dieux interviennent ! C’est dire. Erikson, un ancien rôliste, a bâtit un univers énorme et complet dont on ne découvre qu’une petite partie.

Dans ce premier volume on retrouve quelques personnages intéressants comme le sergent Mésangeai, un vieux grognard revenu de tout mais qui veut sauver sa peau et celle de ses hommes, Kruppe , un magicien (bi-classé goinfre) et qui parle de lui à la troisième personne, Anomander Rake (The Magicien) qui avec sa grande épée noire m’a fait furieusement penser à Elric de Melniboné et enfin Loquevoile, une magicienne miraculée plusieurs fois . Question introspection et développement des personnages on est loin de Robin Hobb mais, là aussi, c’est un parti pris.

C’est l’histoire d’un empire qui semble au sommet de sa puissance mais qui en fait commence à se craqueler dans certains coins.

L’intrigue est assez complexe mais , après quelques tâtonnements, on arrive à suivre les enjeux et on admire les scènes spectaculaires et très visuelles des nombreux affrontements qui ne manquent pas de survenir entre tous les protagonistes avec un bouquet final qui laisse pantois.

C’est la troisième tentative de traduction de ce monument de la fantasy et je souhaite de tout cœur aux éditions Leha d’arriver au bout. A noter, pour cette version française, la superbe couverture de Marc Simonetti.

Tome 1 du cycle Le livre des martyrs

Éditeur : Editions Leha

Pages : 638

ISBN : 979-109727019-3

Illustration :Marc Simonetti

Traduction: Emmanuel Chastellière

Prix : 25 €

 

Salon Fantastique 2018

salon fantastique 2018.jpg

C’est devenu le salon incontournable en Île de France ou les salons de l’imaginaire ne sont pas légion.

Il aura lieu à l’Espace Champerret du 2 au 4 novembre avec toujours l’entrée gratuite pour les visiteurs costumés. Cette année, le samedi il y aura un concours de cosplay Star Wars et le dimanche ce sera Harry Potter ! Ça va être spectaculaire !

Les invités seront les acteurs Stan Yaneski et Tolga Safer qui apparaissent dans « Harry Potter et la coupe de feu », ainsi que Paul Blake qui interpréta l’infortuné Greedo de Star Wars.

Les auteurs invités pour cette édition sont Slimane-Baptiste Berhoun (scénariste de web séries et auteur chez Bragelonne) et Méropée Malo (qui sort son premier roman). Pour les illustrateurs , il s’agit de Stéphane Bileau et Ludwig Alizon .

Les éditeurs présents sont nombreux et il va être difficile de garder la carte bleue dans la poche !

 

Pour en savoir plus, la page Facebook  et le site Salon Fantastique.

 

Vous pourrez m’y croiser déguisé … en Nimbus 2000 ?

 

Sortie de Rama 1 chez L’ivre-Book

Rama 1 l'ivre-Book

Du nouveau chez l’ivre-Book ! Avec du Philippe Goaz dedans !

Le premier ouvrage de cette collection sortira en numérique le 24 octobre. Il est consacré au fantastique et regroupe Véro-Lyse Marcq, Renaud Benoist et moi-même.
La version papier en poche sortira début novembre et sera disponible auprès des auteurs ou sur la boutique l’ivre-Book.

En voici la 4ème de couverture :
« Trois auteurs, trois textes sur un thème commun, telle est l’architecture de la collection Rama.
Ce numéro un propose trois nouvelles sur une thématique fantastique.
Véro-Lyse Marcq nous fait entrevoir la peur d’être enfermé vivant entre quatre planches. Philippe Goaz nous entraîne dans un livre dont vous êtes le héros au sein d’une aventure cthulhuesque. Renaud Benoist nous convie à une étrange promenade quelque peu irréelle.
Ne ratez pas votre rendez-vous avec Rama. »

Non, ne le ratez pas ! 3 auteurs, 3 textes, 3 raisons de boir… de lire Rama !

Brève de taverne 115

Taverne
Un vieux pirate fréquente la même taverne qu’une veuve qu’il aime secrètement. Un jour, prenant son courage à deux mains, il la demande en mariage et elle accepte avec enthousiasme.
Le lendemain le vieux pirate revient à la taverne :
– Ce que j’ai à vous dire est un peu embarrassant; Hier je vous ai demandé en mariage, et je ne me souviens pas si vous m’avez répondu oui ou non.
– Oh, comme je suis contente que vous veniez ! Je me souvenais d’avoir dit oui, mais je ne savais plus à qui !

Brève de taverne 114


Taverne

Une jeune serveuse est en train de prendre la commande d’une tablée quand un des clients  lui dit : « Hmmm, vos cheveux sentent drôlement bon ! »
Aussitôt, la jeune femme va voir son patron et se plaint auprès de lui d’avoir été victime de harcèlement sexuel !
– Comment ça ? demande le patron.
– Il m’a dit que mes cheveux sentaient drôlement bon…, répond la fille.
– Et alors, s’étonne le patron, j’aurais plutôt pensé que c’était le genre de compliment qui vous aurait fait plaisir !
– Mais patron, reprend la fille, c’est un hobbit…

Le Sabot de Sleipnir – Pierre Efratas

sagas-des-mers-grises-tome-1-le-sabot-de-sleipnir-1070657-264-432.jpg

« Femmes et hommes libres, nobles jarls, bienvenue dans ma grand-salle, prenez vos aises ! Sur les flots dorés de l’amitié, par l’écume des mers grises, je vous ferai partager le destin aventureux d’un jeune Viking que tout destinait à la réussite et qui fut le jouet des Nornes, des dieux, des déesses et d’étranges créatures. Écoutez la saga d’Ingvarr le Réprouvé… »

Tout d’abord on tombe sur la superbe couverture (de Tiphs) qui claque comme les voiles de ce Drakkar chahuté par les flots ! C’est une invite quasi irrésistible à se plonger dans cette saga remplie d’aventures et de voyages.

Puis la voix de Dame Genovefa,  un peu empâtée par l’alcool, entame son récit. Elle nous narre les aventures, en 849, d’Ingvarr , un viking devenu Jarl (chef) à dix neuf ans, un peu contre son gré. Invarr assiste au retour de Gudmund Poil Noir que l’on croyait disparu. Ce que le rescapé va raconter va entraîner une quête improbable et pleine de surprises.

Pierre Efratas, auteur de nombreux ouvrages sur la culture nordique, maîtrise parfaitement son sujet et on sent bien qu’il est à l’aise, aussi bien dans les descriptions que dans les dialogues. Comme dans toute saga, c’est parfois décousu,les récits s’emboîtant les uns dans les autres, mais c’est volontaire et ces digressions permettent au lecteur de souffler et à l’histoire principale de repartir de plus belle. Les dieux (Odin et Loki) sont de la partie mais à ce sujet, je ne peux vous en dire plus sous peine de divulgacher.

En ce qui me concerne, tout m’ a plu. Le sujet évidemment, les vikings, ça m’a toujours fait rêver, surtout quand c’est bien documenté. ( Et non, ils ne portaient pas de casques à pointes !) D’ailleurs pour ceux qui ne sont pas familiers avec cet univers, il y a un lexique à la fin du livre. J’ai beaucoup aimé le style léger, fluide et imagé de Pierre Efratas qui a la plume bien acérée. Les dialogues sont savoureux et souvent drôles portés par des personnages hauts en couleur comme dans toute saga qui se respecte.

Vous l’avez compris, je vous conseille fortement de vous procurer ce premier tome de la Saga des Mers Grises en attendant la suite de pied ferme, un verre d’hydromel à la main !

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : Noir D’Absinthe
  • Collection : Memoria
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2490417045
  • ISBN-13: 978-2490417049
  • Prix :14.90 €